saint-orens-06La clinique Saint-Orens en quelques mots

 

La Clinique Saint-Orens a été créée en 1988. Depuis cette date, elle s’est développée autour de ses deux activités : la rééducation cardiovasculaire et la rééducation pulmonaire.

En 2009 la clinique s’est agrandie et un service de rééducation cardiovasculaire en hospitalisation à temps partiel ainsi qu’un service spécialisé dans la prise en charge des patients EVC / EPR (État Végétatif Chronique ou Pauci-relationnel) ont été ajoutés. Elle dispose de 136 lits et 15 places.

Depuis le 28 décembre 2012, l’établissement a intégré le Groupe MédiPôle Partenaires.

La Clinique est titulaire des autorisations suivantes :

  • Soins de suite et de réadaptation avec la mention spécialisée affections cardiovasculaires en hospitalisation complète et à temps partiel.
  • Soins de suite et de réadaptation avec la mention spécialisée affections respiratoires en hospitalisation complète.
  • Unité pour patients en État Végétatif Chronique ou Pauci-relationnel.

Chaque année, ce sont ainsi près de 2 000 patients qui sont pris en charge dans l’établissement qui compte plus de 100 salariés dont 11 médecins.

La réadaptation cardiovasculaire

La réadaptation cardiaque est « l’ensemble des activités nécessaires pour influencer favorablement le processus évolutif de la maladie cardiovasculaire ainsi que pour assurer aux patients la meilleure condition physique, mentale et sociale possible afin qu’ils puissent par leurs propres efforts préserver ou reprendre une place aussi normale que possible dans la vie de la communauté ».
Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé.

La réhabilitation pulmonaire

La réhabilitation respiratoire est « une intervention globale basée sur une évaluation complète, suivie d’une thérapie ciblée sur le patient qui inclut, mais n’est pas limitée, du réentraînement à l’exercice, de l’éducation thérapeutique, et qui induit des changements de comportements. Cette thérapie est destinée à améliorer les états physique et émotionnel des personnes atteintes de maladies respiratoires chroniques et à promouvoir l’adhésion dans le long terme de changements de comportements aptes à optimiser l’état de santé des patients ».
Définition ATS (American Thoracic Society) – ERS (European Respiratory Society) 2013.        

État Végétatif Chronique ou Pauci-Relationnel

  • L’état végétatif chronique est une condition clinique dépourvue de toute conscience de soi et de l’environnement, associé à la présence de cycles veille / sommeil avec maintien des fonctions automatiques cérébrales.
    Définition multi society Task force on PVS 1994.
  • L’état pauci-relationnel est l’altération de la conscience avec présence de signes minimes mais indiscutables témoignant d’un certain degré de conscience de soi et de l’environnement.

La Clinique est aussi autorisée à mettre en oeuvre les cinq programmes d’éducation thérapeutique suivants :

  • EDU-Coeur : programme pour les personnes porteuses d’une pathologie cardiaque,
  • Diabète : programme pour le patient diabétique,
  • Obésité et syndrome métabolique,
  • Reprendre son souffle : programme pour le patient insuffisant respiratoire,
  • Marche, en avant : programme pour le patient porteur d’une artériopathie oblitérante des membres inférieurs.

L’éducation thérapeutique

L’éducation thérapeutique du patient vise à aider les patients à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique.
Définition de l’Organisation Mondiale de la Santé.

La Clinique Saint-Orens a été récompensée aux trophées nationaux de l’hospitalisation privée pour son initiative :

« Améliorer l’observance des patients après un séjour complet de rééducation cardiovasculaire ».

A l’aide d’accéléromètres, les équipes de la Clinique Saint-Orens, ont mesuré, après leur sortie, l’activité physique des patients, essentielle pour réduire les facteurs de risques cardiovasculaires. Accompagné d’un programme de « coaching téléphonique », ce suivi a permis de renforcer la pratique d’activité physique des patients évaluée jusqu’à 1 an après leur sortie d’établissement.

Développement durable
  • La clinique s’est engagée depuis octobre 2008 dans une démarche de développement durable. Elle a immédiatement élaboré une charte éco responsable visant à sensibiliser le personnel et les patients.
  • Un groupe de travail a été constitué à cette date ; en associant ses sous-traitants, sa mission est de réaliser un diagnostic en matière de gestion des déchets, d’utilisation des consommables, d’achats éco responsables, d’économie d’eau et d’énergie avec la réalisation d’un audit énergétique. Ce groupe établit, en parallèle, pour chacun de ces secteurs, un programme pluriannuel définissant les objectifs prioritaires, à moyen et long terme.
  • >> En savoir plus