Depuis plus de 25 ans, la Clinique de Saint-Orens propose de la Rééducation Vasculaire en hospitalisation complète qui permet de multiplier par environ quatre à cinq fois la distance de marche à l’issue du séjour, ainsi qu’une prise en charge adaptée des facteurs de risque, en particulier le tabac. Au terme de cette rééducation, le patient est capable de maintenir une marche adaptée à son retour à domicile et tout le long de sa vie.

L’artériopathie des membres inférieurs atteint environ 15 à 20 % de la population française âgée de plus de 50 ans (Index de pression systolique < 0,9). Parmi cette population, la claudication ou ischémie d’effort est présente chez 2 à 4,6 % des patients et doit être traitée en première intention médicalement avec une Rééducation Vasculaire selon les recommandations.

Afin d’améliorer la prise en charge de ses patients et éviter une hospitalisation complète, la clinique de Saint-Orens et l’équipe du Dr Damien Garrigues vient d’ouvrir le 01er février 2017 un nouveau secteur de Rééducation Vasculaire en d’hôpital de jour destiné aux patients souffrant d’une claudication artérielle, quel que soit le niveau des lésions artérielles (iliaque, fémorale, distale) ou des suites de traitement endo-vasculaire. Les patients atteints d’artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) avec contre-indications opératoires sont également accueillis dans ce service, où les facteurs de risque du patient sont pris en charge.

La rééducation vasculaire ambulatoire se déroule généralement par un programme de 30 séances à raison de 5 matinées par semaine avec hebdomadairement 13 heures de ré-entrainement à la marche, 1h30 de gymnastique spécifique et 1 heure d’éducation thérapeutique adaptée aux pathologies vasculaires.